Manifestation en faveur des logiciels libres

dimanche 11 avril 2004

L’Association pour une infrastructure de l’information libre (Foundation for a Free Information Infrastructure - FFII
 [1] ) appelle ses 50 000 supporters européens et les 300 000 signataires de sa pétition, comprenant plus de 2000 PDG des compagnies informatiques européennes, à défiler dans les rues de Bruxelles le 14 avril et dans les capitales européennes aux alentours du 1er mai et à bloquer l’accès à leurs sites web, pour protester contre les derniers mouvements du Conseil de l’UE et de la Commission visant à légaliser les brevets sur les règles de calcul informatique et les méthodes d’affaire, et en soutien au Parlement européen, qui a voté en septembre dernier pour que de tels sujets soient clairement exclus de la brevetabilité.

Agenda

Le programe à Bruxelles est à peu près le suivant :

Mercredi, 14 avril 2004

10:00-11:00
Conférence de presse au Parlement européen, salle ASP AG2, inscription à bxl0404@ffii.org

11:30-14:00
Discours et représentations au Square Luxembourg, à côté du Parlement, manifestation pédestre jusqu’aux bâtiments du Conseil.

14:00-18:00
Conférence sur les brevets logiciels à la salle AG2 du Parlement, inscription à conf0404@ffii.org

Jeudi, 15 avril 2004

09-18:00
Conférence sur les logiciels libres et les droits numériques organisée par le Groupe des Verts/Alliance libre européenne au PE, salle ASP AG2

Contacts

Email : media@ffii.org

Téléphones :
Hartmut Pilch +49-89-18979927 (Allemand/Anglais/Français)
Benjamin Henrion +32-10-454761 (Français/Anglais)
Jonas Maebe +32-485-36-96-45 (Néérlandais/Anglais/Français)
Dieter Van Uytvanck +32-499-16-70-10 (Néérlandais/Anglais/Français)

URL permanente de ce communiqué de presse :
http://plone.ffii.org/events/2004/bxl04/fr/pr/

Sourçe : Linux-french

+ d’infos

A propos de la FFII

Notes

[1L’Association pour une infrastructure de l’information libre (FFII) est une association à but non lucratif enregistrée à Munich, ayant pour objet de promouvoir les savoirs dans le domaine du traitement des données. La FFII soutient le développement de biens informationnels publics fondés sur les droits d’auteur, la libre concurrence et les standards ouverts. Plus de 250 membres, 300 sociétés et 15 000 adhérents ont chargé la FFII de représenter leurs intérêts dans le domaine de la législation sur les droits de propriété attachés aux logiciels.