Solutions pour un hébergement alternatif

Un résultat du GT "Transition"

Suite à la décision de l’AG, un groupe de travail "Transition" s’est réuni. Nous y avons entre autres identifiés les solutions d’hébergement vers lesquelles se diriger en quittant Cassiopea.

Le groupe de travail sur la transition s’est réuni par deux fois. Les rapports de ses réunions sont disponibles sur les documents partagés de la liste du GT Transition. Vous pouvez cliquer sur le lien pour vous y abonner et y avoir accès.

Nous y avons discuté des éléments à distinguer dans les services, des valeurs de Cassiopea, des hébergeurs alternatifs possibles et des éléments à prendre en compte pour bien préparer sa migration hors des serveurs de Cassiopea.

Il est notamment important de distinguer l’hébergement (stockage et mise en ligne des données) de la maintenance ou de développement de site web. Cassiopea pratiquait les deux métiers mais il est souvent nécessaire de scinder ceux-ci : l’hébergeur ne maintient pas nécessairement le site et vice-et-versa.

Hébergeurs alternatifs :
Voici quelques ressources qui peuvent vous permettre de trouver un hébergeur alternatif.

  • Liste des hébergeurs de serveurs de liste Sympa
  • Site du collectif des hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires (CHATONS).
  • Domaine Public : Très proche des valeurs de Cassiopea, un bon choix local !
  • Autre liste un peu datée mais dans laquelle ont trouve Ouvaton qui serait une alternative intéressante aussi (ils proposent SYMPA).
  • Gandi : un peu plus cher mais offre un meilleur support. Ils encouragent les associations, possibilité d’obtenir des tarifs préférentiels pour les associations.
  • Infomaniak : choisi par l’un des membres.
  • OVH : un peu le choix par défaut des prestataires de développement web qui y sont habitués mais peu porteur au niveau des valeurs. Mieux vaut convaincre sont prestataire de service web de découvrir des alternatives pour éviter la centralisation.