Logiciels libres

Quelle est la défintion d’un logiciel libre pour Cassiopea ?

Pour la Free Software Foundation [1], un programme, pour être considéré comme « libre », doit répondre aux quatre conditions suivantes, toutes faisant référence à l’idée de liberté :

  1. La liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages.
  2. La liberté d’étudier le fonctionnement du programme, et de l’adapter à vos besoins. Pour ceci l’accès au code source est une condition requise.
  3. La liberté de redistribuer des copies, donc d’aider votre voisin.
  4. La liberté d’améliorer le programme et de publier vos améliorations, pour en faire profiter toute la communauté. Pour ceci l’accès au code source est une condition requise.

C’est à cette définition d’un logiciel libre que Cassiopea souscrit.

Grâce aux efforts de développements de la communauté internationale du logiciel libre chacun a accès à un grand nombre de logiciels gratuits, fiables et indépendants. L’existence de ces logiciels rend donc potentiellement accessible à tous l’usage des nouvelles technologies. Les 4 libertés précitées ont chacune leur importance pour atteindre ce but.

Les serveurs de Cassiopea tournent sous le système d’exploitation libre GNU/Linux Debian et l’ensemble des logiciels et applications tournant sur ce serveur sont libres également [2].

Finalement, les développements sur mesure ou génériques réalisés par Cassiopea sont placés sous licence GNU GPL. Cela a deux avantages, les personnes pour qui sont fait ces développement ne sont pas dépendants de Cassiopea et peuvent garder ces développements s’ils veulent demander des services informatiques ailleurs. Et d’autre part, ces développements peuvent être proposés à d’autres utilisateurs, qui sans cela n’aurait peut-être pas accès à ces technologies.

Notes

[1Fondation pour le Logiciel Libre.

[2Le plus souvent distribués sous licence GNU GPL.